La fois où j’ai perdu 30 degrés en 30 jours…

De Miami à Buenos Aires…Mai 2015

Avant de partir pour l’Argentine, je trouvais ça étrange – presque drôle – de savoir que les saisons étaient inversées. Comme entre l’Europe et l’Australie. Mais ça c’était avant…

Après un an et demi à Miami, je ne me souvenais plus qu’il fallait mettre des chaussons (ben et mes havaianas ?), des chaussettes et des chaussures fermées – et même des bottes ! Je ne parle même pas de la veste en cuir, puis de la doudoune, puis du manteau en laine et des écharpes. Et les cheveux qui se coincent dans l’écharpe, et qui s’emmêlent. En parlant de ça, j’avais oublié que le linge pouvait prendre plusieurs jours à sécher quand il fait froid, idem, pour se sécher les cheveux, j’avais vraiment sincèrement oublié que ça prenait autant de temps. Encore un coup à être en retard le matin. Surtout quand tu as choisi de prendre le séchoir de voyage parce que le premier modèle normal te coûtait un bras (et n’était même pas rose – et là tu te rends compte que tu as laissé ton confort paillettes à Miami beach). Cheveux séchés, tu vas prendre ton train, et là, retour de la buée sur les lunettes en entrant dans le wagon bondé de beaux argentins…c’est déjà ça ! Vu que quand tu te lèves et quand tu finis le boulot il fait nuit, tu prends grand soin de choisir une place stratégique près de la fenêtre où tu pourras soit a) voir la lumière du soleil, soit b) (ça c’est quand tu as de la chance) de laisser les rayons de soleil te réchauffer. Et là t’es trop fière quand ça t’arrive. Tu prendrais bien une photo, mais si c’est pour se faire pickpocketer. En fait je suis une fille simple, j’ai besoin d’amour, d’eau et de lumière…comme une fleur. Une rose bien sûr.

Tu sais que tu as perdu 30 degrés en 30 jours quand tu rêves de te prendre une soupe, pas en mode régime mais pour te réchauffer ! Bref après avoir vécu à Miami, je me retrouve avec une collection de ballerines et débardeurs qui ne vont pas me servir à grand-chose à 6°. Loin de me plaindre, je dois dire que j’apprécie l’hiver argentin, parce qu’il y a du soleil, il fait beau ! presque tous les jours, beau ciel bleu…fait juste méga-froid ! Le pire c’est le matin et le soir, j’ai vraiment froid, je dors habillée, mais j’ai toujours froid…pendant ce temps-là l’été arrive à Paris et la saison des ouragans pointe le bout de son nez à Miami… Have fun people !

Publicités

Une réflexion sur “La fois où j’ai perdu 30 degrés en 30 jours…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s